Hadith Du 11/09/2017 : L'interdiction du tabarouj 1/3





 
 




 
L'interdiction du tabarouj 1/3
 
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Le tabarouj signifie le fait que la femme découvre et montre une partie de son corps ou de ses atours devant des hommes qui lui sont étrangers.
(Voir Hirasatoul Fadila p 70 et An Nihaya Fi Gharib Al Hadith de l'imam Ibn Al Athir vol 1 p 113)

Ceci est interdit comme le montre le Coran, la Sounna ainsi que le consensus de la communauté.

L'imam As San'ani (mort en 1182 du calendrier hégirien) a mentionné que les musulmans sont en consensus à propos de l'interdiction du tabarouj.
(Minhatoul Ghaffar 'Ala Daw An Nahar vol 4 p 2011)

Allah a dit dans la sourate n°33 verset 33 (traduction approchée du sens du verset) lorsqu'Il s'adresse aux femmes : « Ne pratiquez pas le tabarouj comme il était pratiqué dans la première période d'Ignorance (*) ».

(*) C'est à dire la période qui a précédé l'Islam.


قال الله تعالى : ولا تبرجن تبرج الجاهلية الأولى
(سورة الأحزاب ٣٣)


D'après 'Abdallah Ibn 'Amr (qu'Allah les agrée lui et son père) : Oumayma Bint Rouqayqa (qu'Allah l'agrée) est allée vers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) afin de lui prêter serment d'allégeance sur l'Islam.
Il a dit: « Je te prête serment d'allégeance sur le fait que tu n'associes rien à Allah, que tu ne voles pas, que tu ne forniques pas, que tu ne tues pas ton enfant, que tu ne commettes pas de calomnie évidente que tu inventerais entre tes bras et tes jambes (1), que tu ne pratiques pas de lamentation (2) et que tu ne pratiques pas le tabarouj de la première période d'ignorance ».
(Rapporté par l'imam Ahmed dans son Mousnad n°6850 et authentifié par Cheikh Albani dans Jilbab Al Mar'a p 121)

(1) C'est à dire que tu n'attribue pas à ton époux un enfant dont il n'est pas le père.
(Mousnad Ahmed avec la correction de Cheikh Shouayb Arnaout vol 11 p 437)

(2) Les lamentations désignent les pleurs excessifs, les paroles interdites et les actes interdits qui montrent l'absence de patience lors des décès.


عن عبدالله بن عمرو رضي الله عنهما قال : جاءت أُمَيْمةُ بنتُ رُقَيْقةَ رضي الله عنها إلى رسولِ اللهِ صلَّى اللهُ علَيهِ وسلَّمَ تبايعُهُ علَى الإسلامِ فقالَ : أبايعُكِ علَى أن لا تشرِكي باللهِ شيئًا ولا تسرِقي ولا تَزني ولا تقتُلي ولدَكِ ولا تأتي ببُهْتانٍ تفترينَهُ بينَ يديكِ ورجليكِ ولا تَنوحي ولا تتبرَّجي تبرُّجَ الجاهليَّةِ الأولى
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ٦٨٥٠ و حسنه الشيخ الألباني في جلباب المرأة ص ١٢١)


 
 




 
Retrouvez le hadith du jour sur www.hadithdujour.com
Pour vous désinscrire cliquer sur le lien suivant http://www.hadithdujour.com/desinscription.asp?adresseEmail=actuzz@outlook.fr

Aucun commentaire:

loading...
© 2015 - Allo Islam pour LeTunizien.com ● Site du réseaux Biz Media et conçu par LeBlogger | Contact